CEBL Breadcrumb

Affichage de contenus web

Affichage de contenus web

Testaments et successions

Il ne faut surtout pas sous-estimer l'importance du testament. Celui-ci explique comment vous voulez répartir vos biens ou en disposer. Ce document constitue l'unique moyen de garantir que votre plan successoral soit exécuté conformément à vos souhaits.

  • Seulement 29% des Canadiens âgés de plus de 50 ans possèdent un testament à jour.

En l'absence d'un testament, vous êtes ab intestat sur le plan juridique. C'est alors le gouvernement provincial qui décidera de la disposition de vos biens, et ce, d'une manière qui est peut-être loin de vous convenir. Aussi se peut-il que vos héritiers soient obligés de payer des impôts sur vos biens et que votre conjoint ou vos enfants se retrouvent sans appui.

Le testament est un document de grande importance et comporte notamment:

  • un énoncé stipulant que tout testament précédant est annulé en vertu de celui-ci;
  • la désignation du liquidateur de votre choix, c'est-à-dire la personne responsable de liquider votre succession;
  • vos instructions quant au partage de la succession parmi ceux que vous désignez comme vos héritiers, une fois les dettes de la succession payées;
  • la désignation d'un tuteur pour tout enfant de moins de 18 ans;
  • vos instructions quant à tout don spécial que vous souhaitez faire, tel un legs à une œuvre de charité.

La planification financière

La planification financière exige de la motivation. Nombreux sont ceux qui doivent être guidés dans cet exercice. Certains ne s'intéressent aucunement à la gestion de leurs finances et n'ont pas de budget. D'autres estiment ne pas avoir suffisamment de biens - ou être trop jeunes ou trop âgés -, pour justifier l'élaboration d'un plan. D'autres encore ne veulent tout simplement pas faire face à des questions comme la planification successorale.

Mais en l'absence d'un plan financier ...

  • Vous n'avez aucun moyen de défense contre les problèmes de disponibilité de fonds en cas d'urgence.
  • Vous risquez de ne pas avoir d'argent pour faire des placements.
  • Vous risquez de compromettre sérieusement votre qualité de vie à l'âge de la retraite.
  • Une mauvaise planification fiscale pourrait vous résulter en une hausse de vos impôts.

La planification financière englobe toutes les questions que nous avons abordées ici - la planification des placements, la planification de la retraite et la planification successorale - de même que la gestion de votre budget, essentielle pour l'ensemble de ces activités. La planification financière peut également comporter des questions d'assurance et de planification fiscale.

Dans le cadre de votre planification financière, vous aurez à faire des choix. Vous aurez aussi à définir vos objectifs et vos priorités à court et à long terme, puis à élaborer des stratégies pour les réaliser. Si la tâche vous paraît trop exigeante, vous pouvez toujours avoir recours aux services d'un planificateur financier. Cette personne peut vous offrir des conseils généraux pour vous aider à commencer votre planification ou encore, vous conseiller à plus long terme.