CEBL - Promotion
Actions: lb; msft
Fonds communs: ccm1201
PRODUITS ET SERVICES

Actions

Actions ordinaires

Les actions ordinaires représentent une part de propriété dans une société et comportent un ou, parfois, plusieurs droit de vote. Pour obtenir du financement, les sociétés empruntent des institutions financières ou émettent des actions en circulation. À la suite d'un premier appel public à l'épargne, les actions des sociétés ouvertes commencent à se transiger sur les marchés boursiers. Les actions donnent à son détenteur le droit de participer à la plus-value et de recevoir les dividendes lorsque le conseil d'administration juge bon d'en verser. Les actions ordinaires prennent rang après les actions privilégiées, les titres de créances garantis et les créanciers.

Les actions, comme tous les autres titres négociés en Bourse, se négocient d'un investisseur à l'autre sans que la société n'intervienne. L'analyse fondamentale de la société et l'analyse technique du cours du titre sont utilisées pour anticiper le comportement d'une action en Bourse. Le prix d'une action fluctue ou varie donc en fonction des offres et des demandes de l'ensemble des investisseurs (« bid » et « ask »).

Actions de sociétés canadiennes à forte capitalisation

En général, les actions de ce type de société sont relativement stables et rapportent des dividendes. La capitalisation de ces sociétés est supérieure à 500 millions de dollars. L'investisseur qui détient habituellement ces actions recherche la croissance à long terme et un revenu fixe.

Actions de sociétés canadiennes à faible et moyenne capitalisation

Les actions à faible capitalisation sont des actions de petites entreprises plus susceptibles d'avoir des difficultés financières et qui comportent un risque plus élevé. Elles représentent toutefois un potentiel de bénéfice plus intéressant si elles réussissent à percer dans leur secteur d'activité.

En général, les actions de sociétés canadiennes à faible et moyenne capitalisation sont des titres de sociétés dont la valeur des actions détenues par les investisseurs est inférieure à 500 millions de dollars (100 millions de dollars pour les petites capitalisations). Ces actions ne versent généralement pas de dividendes puisque tous les profits sont entièrement réinvestis dans l'entreprise. C'est pourquoi le rendement de ces actions provient uniquement de l'augmentation de leur cours.

Actions privilégiées

Les actions privilégiées sont des titres de société qui donnent droit au détenteur de recevoir un dividende fixe. Normalement, les actions privilégiées ne comportent pas de droit de vote. Toutefois, les détenteurs de ces titres ont priorité (sauf quelques rares exceptions) sur les porteurs d'actions ordinaires quant au paiement des dividendes. Il est important de noter que les revenus de dividende de sociétés canadiennes sont moins lourdement imposés que les revenus d'intérêt.

La valeur nominale d'une action privilégiée est habituellement de 25$ et tend à se comporter de façon similaire aux obligations lorsque les taux d'intérêt évoluent. La plupart du temps le dividende est versé trimestriellement. Les actions privilégiées peuvent être échangeables ou/et remboursables au gré de l'émetteur, rachetables au gré du porteur et peuvent comporter plusieurs autres particularités. Le risque principal de ce type d'action s'avère être l'incapacité de payer les dividendes prévus et, par conséquent, qu'une chute des cours du titre se manifeste sur les marchés.