CEBL - Promotion
Actions: lb; msft
Fonds communs: ccm1201
PRODUITS ET SERVICES

Options

Les options sont des titres transigés sur les parquets boursiers qui permettent de mettre en œuvre différentes stratégies d'investissement. Elles comportent des termes liant les acheteurs et les vendeurs.

Les options se négocient toujours en fonction d'un élément sous-jacent. Il peut s'agir d'actions, d'indices boursiers, d'obligations ou d'autres produits négociés sur les marchés. La société rattachée à l'élément sous-jacent ne joue aucun rôle dans la mise en négociation des différentes séries d'options; ce sont les Bourses qui assument ce rôle. Généralement, une option représente 100 unités de l'élément sous-jacent.

Plus précisément une option comporte les caractéristiques suivantes:

  •   • l'option confère le droit d'acheter (option d'achat ou call) ou;
  •   • l'option confère le droit de vendre (option de vente ou put);
  •   • l'option porte sur un élément sous-jacent;
  •   • l'option expire à un moment prédéterminé (le 3e vendredi du mois d'échéance dans le cas des options sur actions);
  •   • l'option a un prix de levée (d'exercice) déterminé à l'avance;
  •   • l'option peut être levée (exercée) ou vendue à tout moment avant l'échéance.

Exemple

La bourse met en circulation une série d'option sur la compagnie ABC. L'option d'achat sur la compagnie ABC expirant en décembre et ayant un prix de levée de 10$ est défini par le terme « callabcdec10 ».

Cette option peut être achetée ou vendue en échange d'argent. Ceci constitue la prime.

L'acheteur du « callabcdec10 » paie la prime au vendeur et espère qu'à l'échéance (ou avant l'échéance) de l'option la prime s'appréciera.

Le vendeur du « callabcdec10 » reçoit la prime et espère qu'à l'échéance (ou avant l'échéance) de l'option elle perdra de la valeur.

Description de l'opération:

L'acheteur a effectué un achat d'option d'achat initial (le terme ouverture de position est aussi souvent utilisé).

Le vendeur a effectué une vente d'option d'achat initial (l'expression « écrire un call » est aussi utilisée).

Une vente initiale d'option d'achat peut être:

  • Couverte - Le vendeur détient l'élément sous-jacent
  • Découverte - Le vendeur de l'option ne détient pas l'élément sous-jacent. Le compte doit afficher une marge suffisante pour pouvoir effectuer cette opération.

Les scénarios possibles

•  Exercice de l'option

L'acheteur a le droit en tout temps de lever l'option et de se procurer les actions à 10$ (dans notre exemple, le prix de levée est de 10$ pour ensuite les revendre à un prix plus élevé (il n'y a pas d'intérêt à exercer l'option si les actions ne sont pas plus élevées que 10$). Le vendeur de l'option n'a pas d'autre choix que se plier aux termes du contrat et de vendre les actions à 10$. S'il ne les détient pas (position de vente découverte), il doit se les procurer sur le marché à un prix plus élevé et subir une perte. S'il détient les actions (position de vente couverte). il ne fait que les livrer en échange du prix stipulé, soit 10$ l'action.

•  Fermeture de position

L'acheteur peut vendre son option d'achat avant l'échéance pour fermer sa position. C'est ce qu'on appelle une vente liquidative d'option d'achat (fermeture). Si le prix de l'action augmente, le prix de l'option augmente également d'où la possibilité de réaliser un gain.

Le vendeur peut racheter l'option d'achat avant l'échéance pour fermer sa position. C'est ce qu'on appelle un achat de fermeture d'option d'achat. Si le prix de l'action baisse, le prix de l'option baisse également d'où la possibilité de réaliser un gain.

•  Expiration de l'option

L'acheteur et/ou le vendeur peut laisser expirer l'option. À ce moment, l'acheteur perd un montant correspondant à la prime initialement payée, alors que pour le vendeur ce montant se transforme en gain.

Facteurs de risque

Le niveau de risque rattaché aux options varie en fonction de la stratégie utilisée. Il y a un important effet de levier présent dans la négociation des options.

L'option n'est valable que pour une durée limitée et la valeur de l'option peut donc diminuer très rapidement.

Les pertes pour l'acheteur sont limitées à la prime payée. À l'opposé, le vendeur d'un call (option d'achat) non couvert s'expose à une perte théorique illimitée.

De plus, les gains peuvent être modestes ou multipliés selon la stratégie utilisée.

L'utilisation des options

Les options sont à la fois complexes et risquées pour l'investisseur novice. Elles s'adressent aux investisseurs possédant une très bonne connaissance des marchés. Le risque de perdre la totalité de l'investissement et même plus selon la stratégie, est bien présent. Utilisées judicieusement, les options peuvent contribuer à réduire certains risques en protégeant un portefeuille contre les aléas du marché ou peuvent permettre de spéculer sur les fluctuations des cours. Elles peuvent aussi permettre de participer au marché boursier contre une somme relativement faible et de réaliser des gains potentiels considérables.

Les options peuvent être transigées de façon combinée, ce sont les opérations mixtes. Il faut communiquer avec un conseiller pour ce type de transaction.

Un exposé complet des risques rattachés aux options est disponible dans le « Document d'information sur les options négociables sur un marché reconnu ». Un exemplaire de ce document est inclus dans notre trousse de bienvenue envoyée à tout investisseur ouvrant un compte d'option chez CEBL. Il est également possible de le consulter sur notre site Internet.

Pour obtenir de plus amples renseignements sur les options, visitez le site de la Bourse de Montréal.